Votons positivement le 7 mai !

Drapeaux France et Europe dans le ventAujourd’hui, début mai 2017, soyons clairs : nous avons devant nous, le 7 mai, à choisir entre deux visions de l’avenir et deux orientations antinomiques et deux seulement.

C’est un choix politique : qu’avons-nous à espérer gagner et perdre dans l’une ou l’autre de ces directions ? Et sans moraliser : ce n’est pas un choix entre le bien et le mal, le diable et le bon dieu, avec éventuellement un entre-deux fait de regrets et de déceptions qui laisse aux autres le soin de trancher :

Lire la suite

2017, année charnière

croissance&climat2L’Europe, le climat, la solidarité, la vie démocratique et la paix sont nos enjeux majeurs aujourd’hui.

Élections présidentielles puis législatives en France avant l’été, élections générales en Allemagne le 22 septembre 2017, les orientations prises cette année sont très importantes pour l’Europe menacée par Trump, Poutine et ses propres divisions internes, pour le climat et l’avenir de la planète, pour nos liens sociaux et nos dispositifs de protection sociale et de solidarité, pour l’adhésion, l’engagement et la motivation des citoyens et des habitants que menacent la croissance des inégalités, des intérêts accumulés, les égoïsmes nationaux, pour la paix dans le monde et l’avenir de notre planète.

L’élection présidentielle est donc cruciale, celle de nos députés est capitale également. Ils seront élus d’une circonscription, de territoires dans lesquelles se déclineront leurs choix législatifs ou budgétaires, de citoyens qu’ils pourront ou non associer à leurs travaux ou simplement ignorer.

Dans cette articulation entre élection locale et mandat national se place les idées traitées dans la page qui apparait en onglet ici.

 

 

Notre nation – au delà de la « droite » ou la « gauche »

En réponse aux attentats djihadistes des 7, 8 et 9 janvier — dont les principaux sont l’attaque contre la rédaction du journal Charlie Hebdo et la prise d’otages dans un supermarché casher — qui ont coûté la vie à dix-sept personnes, les manifestations des 10 et 11 janvier 2015 ont incarné l’unité de notre nation, au milieu de nombreux pays et manifestants solidaires en Europe et dans le Monde.

Unité inespérée auparavant, irréductible à un parti, de « gauche » comme de « droite », dont les bannières ont du se replier pour l’occasion; unité dont le FN, ce « front » qui se revendique  pourtant comme « national » s’est exclu de lui-même !

Lire la suite

L’Europe, on en parle (01/12/14 à Villefontaine)

Lors d’une soirée lundi 1er décembre 2014 à Villefontaine, organisée par les comités de jumelage du nord-38, autour de deux députées européennes, Françoise Grossetête (PPE : Parti Populaire Européen) et Sylvie Guillaume (PSD : Socialistes et Démocrates européens), toutes deux élues dans la circonscription sud-est (régions Rhône-Alpes, PACA et Corse).

Lire la suite

Aéroport de St-Exupéry : au delà d’une privatisation annoncée en 2015

Ainsi, l’état, exsangue, vend les bijoux de famille : Après l’aéroport de Toulouse-Blagnac s’annonce celui de Lyon-St-Exupéry dont il détient 60% du capital. La région veut bien jouer le jeu sous réserve que 1. la Direction Générale de l’Aviation Civile autorise de nouvelles lignes et destinations depuis St-Exupéry, 2.le produit de la vente serve à l’investissement régional, notamment ferroviaire. Avec le concours de la région, l’état réorienterait ainsi ses investissements vers le rail, moins générateur de nuisance pour le climat, pourquoi pas en effet ? Mais avec quelle efficacité ?

 

Lire la suite

21 avril 1944, il y a 70 ans, les françaises ont enfin le droit de vote

Il y a 70 ans, l’ordonnance du 21 avril 1944 prises par le gouvernement provisoire du Général de Gaulle à Alger stipule que « les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ». Deux ans et demi plus tard, le préambule de la constitution du 27 octobre 1946 inscrit ce principe dans les principes fondamentaux de la République : « la loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme ».

Lire la suite

La présidentielle : enjeux et choix

Le monde change. L’évolution se poursuit. A court terme chaque candidat se doit de rallier des électeurs, leur manifester son empathie ou simplement rassembler des partisans, voire se ménager une représentation parlementaire. Il faut convaincre de ses solutions pour le chômage, le logement, la précarité, la dette publique, entre autres choses !

Lire la suite