Votons positivement le 7 mai !

Drapeaux France et Europe dans le ventAujourd’hui, début mai 2017, soyons clairs : nous avons devant nous, le 7 mai, à choisir entre deux visions de l’avenir et deux orientations antinomiques et deux seulement.

C’est un choix politique : qu’avons-nous à espérer gagner et perdre dans l’une ou l’autre de ces directions ? Et sans moraliser : ce n’est pas un choix entre le bien et le mal, le diable et le bon dieu, avec éventuellement un entre-deux fait de regrets et de déceptions qui laisse aux autres le soin de trancher :

Lire la suite

Publicités

2017, année charnière

croissance&climat2L’Europe, le climat, la solidarité, la vie démocratique et la paix sont nos enjeux majeurs aujourd’hui.

Élections présidentielles puis législatives en France avant l’été, élections générales en Allemagne le 22 septembre 2017, les orientations prises cette année sont très importantes pour l’Europe menacée par Trump, Poutine et ses propres divisions internes, pour le climat et l’avenir de la planète, pour nos liens sociaux et nos dispositifs de protection sociale et de solidarité, pour l’adhésion, l’engagement et la motivation des citoyens et des habitants que menacent la croissance des inégalités, des intérêts accumulés, les égoïsmes nationaux, pour la paix dans le monde et l’avenir de notre planète.

L’élection présidentielle est donc cruciale, celle de nos députés est capitale également. Ils seront élus d’une circonscription, de territoires dans lesquelles se déclineront leurs choix législatifs ou budgétaires, de citoyens qu’ils pourront ou non associer à leurs travaux ou simplement ignorer.

Dans cette articulation entre élection locale et mandat national se place les idées traitées dans la page qui apparait en onglet ici.

 

 

Nous sommes tous des « migrants »

aofnon-leurope-nest-pas-submergee-par-les-migrantsIl n’y a pas eux d’un côté et nous de l’autre. Il y a nous tout simplement, et parmi nous beaucoup de réfugiés qui fuient aujourd’hui la guerre et l’oppression et demain ceux qui fuiront les déserts qui gagnent ou les côtes qui reculent et ruinent leurs vies.

L’‪#‎Europe‬ n’est pas submergée de #Réfugiés, comme le Liban ou la Jordanie par ex., et une politique commune y est indispensable. Comment supporter que les frontières deviennent des murs que seuls les capitaux et les marchandises peuvent franchir et pas les humains ? Et est-il raisonnable d’imaginer que nous sommes face à un simple problème conjoncturel …déjà bien installé tout de même ?

Ce n’est pas une question de morale ou de charité, ce ne doit pas être non plus un prétexte à faire valoir une ligne politique contre une autre même si le silence des partis est insupportable, c’est une nécessité objective !

Lire la suite

L’Europe, on en parle (01/12/14 à Villefontaine)

Lors d’une soirée lundi 1er décembre 2014 à Villefontaine, organisée par les comités de jumelage du nord-38, autour de deux députées européennes, Françoise Grossetête (PPE : Parti Populaire Européen) et Sylvie Guillaume (PSD : Socialistes et Démocrates européens), toutes deux élues dans la circonscription sud-est (régions Rhône-Alpes, PACA et Corse).

Lire la suite