La proportionnelle, dernière étape de la stratégie d’Emmanuel Macron ?

hemicycle-plein-vue-panoramiqueNe soyons pas inquiets : un renouvellement complet de l’assemblée nationale satisfait une attente majoritaire des citoyens, fussent-ils dès lors indécis aujourd’hui. Quoiqu’il en soit un tel bouleversement n’augure pas d’un groupe homogène et établi pour 5 ans et plus encore au delà, d’une reconduction !

Or une réforme institutionnelle est annoncée : une nouvelle fois une représentation proportionnelle et plus juste. Ira-t’elle à son terme et quel en sera la finalité ? Favoriser un nouvel échiquier partisan ? remplacer la bipolarisation droite-gauche par un regroupement pro versus anti-Europe ? Nous reprenons ici un article de Olivier Ihl, Professeur de science politique, Sciences Po Grenoble, Sciences Po Grenoble dont la version originale a été publiée sur The Conversation.

Lire la suite

Publicités

Votons positivement le 7 mai !

Drapeaux France et Europe dans le ventAujourd’hui, début mai 2017, soyons clairs : nous avons devant nous, le 7 mai, à choisir entre deux visions de l’avenir et deux orientations antinomiques et deux seulement.

C’est un choix politique : qu’avons-nous à espérer gagner et perdre dans l’une ou l’autre de ces directions ? Et sans moraliser : ce n’est pas un choix entre le bien et le mal, le diable et le bon dieu, avec éventuellement un entre-deux fait de regrets et de déceptions qui laisse aux autres le soin de trancher :

Lire la suite

Ne parlons pas de « vote utile », mais de « vote tactique »

Image 20170410 31882 1atgzbx

Dans l’isoloir… phgaillard2001 / Flickr, CC BY-SA

Nouvelle petite formule dont sont friands les commentateurs relayés par les médias : « La tentation du vote utile ». Formule désespérante et méprisante, s’il en fut, pour un électorat en mal de choix. The Conversation

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.

Lire la suite

2017, année charnière

croissance&climat2L’Europe, le climat, la solidarité, la vie démocratique et la paix sont nos enjeux majeurs aujourd’hui.

Élections présidentielles puis législatives en France avant l’été, élections générales en Allemagne le 22 septembre 2017, les orientations prises cette année sont très importantes pour l’Europe menacée par Trump, Poutine et ses propres divisions internes, pour le climat et l’avenir de la planète, pour nos liens sociaux et nos dispositifs de protection sociale et de solidarité, pour l’adhésion, l’engagement et la motivation des citoyens et des habitants que menacent la croissance des inégalités, des intérêts accumulés, les égoïsmes nationaux, pour la paix dans le monde et l’avenir de notre planète.

L’élection présidentielle est donc cruciale, celle de nos députés est capitale également. Ils seront élus d’une circonscription, de territoires dans lesquelles se déclineront leurs choix législatifs ou budgétaires, de citoyens qu’ils pourront ou non associer à leurs travaux ou simplement ignorer.

Dans cette articulation entre élection locale et mandat national se place les idées traitées dans la page qui apparait en onglet ici.

 

 

La 10ème circonscription 38

Les prochaines élections législatives auront lieu les  11 et 18 juin 2017. Par delà l’élection présidentielle en mai, voilà l’occasion de faire le point sur cette 10ème circonscription de l’Isère où 87 761 électeurs étaient inscrits pour le scrutin de 2012 (52,39% de votants – 50,71% de suffrages exprimés, de l’ordre d’un électeur sur deux). Au 2ème tour, les candidats PS et UMP emportant chacun l’adhésion 1/4 des électeurs).

10eme-circonscription-38-1

Lire la suite

« Initiatives citoyennes », qui en veut vraiment ?

logo CV« Société civile », « citoyens » : la « classe politique » en redemande, notamment à chaque élection territoriale ! Mais en veut-on vraiment, sur un pied d’égalité, non comme supplétifs ? Profitons donc du répit de l’été, entre deux élections (les départementales et les régionales 2015) pour un retour sur l’expérience citoyenne portée par l’association « Citoyens de Villefontaine » à l’occasion des élections municipales de mars 2014. Lire la suite

En mars 2015, les élections départementales étaient-elles bien opportunes ?

Vivement le XXIème siècle !

Vivement le XXIème siècle !

Était-il bien opportun de différer en mars 2015 des élections départementales prévues initialement en 2014, alors que l’examen parlementaire du projet de loi dit « Nouvelle Organisation du Territoire de la REpublique » va se poursuivre jusqu’à l’été ? Quelle calamiteuse gestion des agendas électoraux et parlementaires ! Ne compromet-on pas encore une fois l’impérieux besoin de redéfinir le rôle des trop nombreux échelons et collectivités territoriales dont même des élus mélangent allègrement les organisations et les compétences aujourd’hui ? Les élections des conseillers régionaux, Rhône-Alpes-Auvergne pour ce qui nous concernent, programmées en décembre 2015 seulement, ne méritent-elles pas autant de priorité ?

Lire la suite