Les « centres sociaux » pour l’animation de la vie locale

Ils sont porteurs d’un projet social, adapté aux besoins des habitants du territoire. Ils doivent être des lieux de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle, qui accueillent toute la population en veillant à la mixité sociale. Leurs ressources proviennent des collectivités territoriales, de la CAF au travers de prestations versées aux bénéficiaires, du produit des activités également auxquelles les habitants peuvent être appelé à cotiser selon leurs revenus.

15 avril 2013

Dans de nombreux quartiers ou communes, les « centres sociaux » jouent un rôle important pour l’animation de la vie sociale. Sur notre territoire, ils sont ainsi présents à Bourgoin-Jallieu, à La Verpillière, à St-Quentin-Fallavier, l’Isle d’Abeau, Heyrieux, etc.

A Villefontaine ce sont des maisons de quartier, dans les quartiers des Fougères, de Servenoble, de St-Bonnet, des Roches et du Mas de la Raz. Elles ont reçu un agrément  par la  CAF  (Caisse d’Allocations Familiales), accordé en général pour 4 ans après évaluation assez minutieuse.

Les centres sociaux, maisons de quartier de Villefontaine sur le site la mairie(<= cliquer sur le lien)

Ainsi proposent-ils des activités tout au long de l’année pour les familles, les jeunes; ils font vivre leur quartier au travers de fêtes, de sorties et hébergent un certain nombre d’associations dont certaines active dans l’animation du centre. Ils tiennent chaque année une assemblée de quartier. Ils se coordonnent également, comme le suggèrent ces affichettes de présentation, pour faciliter au delà du quartier la rencontre des habitants, par ex. autour d’activités de loisirs pour les jeunes l’été.

Cette place même au cœur des quartiers de la commune en font des acteurs majeurs de la vie locale, non pas seulement des lieux d’accueils et d’écoute pour des populations plus ou moins précaires, mais bien des lieux d’animation de la vie sociale, favorisant l’initiative des habitants et la mixité sociale.

—-

On ignore souvent que l’agrément « centre social » correspondant à des critères bien définis réévalués périodiquement. Pour en savoir plus quelques extraits d’une circulaire de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales de juin 2012  les présentent en annexe à la fin de cet article. Cette même circulaire rappelle :

Animés par une équipe de professionnels et de bénévoles, l’objectif global des centres sociaux est de rompre l’isolement des habitants d’un terriboire, de prévenir et réduire les exclusions, de renforcer les solidarités entre les personnes en les « intégrant » dans des projets collectifs, leur permettant d’être acteurs et d’assumer un rôle social au sein d’un collectif ou sur le territoire.

Ils sont porteurs d’un projet social, adapté aux besoins des habitants du territoire (Ainsi, basé à Bourgoin-Jallieu il y a même un centre social pour les gens du voyage).

Ils doivent être des lieux de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle, qui accueillent toute la population en veillant à la mixité sociale.

Leurs ressources proviennent des collectivités territoriales, de la CAF au travers de prestations versées aux bénéficiaires, du produit des activités également auxquelles les habitants peuvent être appelé à cotiser selon leurs revenus.

Ils peuvent être en gestion associative (comme à Heyrieux), en gestion municipale ou même en gestion CAF comme c’est le cas de « la cité de la CAF » à Bourgoin-Jallieu, à la fois lieu d’accueil, d’animation, de renseignements et de conseils administratifs pour le famille en premier lieu. A Villefontaine, comme St-Quentin, l’Isle d’Abeau, La Verpillière, etc., ce sont donc des maisons de quartier municipales qui ont obtenu cet agrément « centre social ».

On notera au passage, dans les critères d’agrément, l’importance accordée à la participation active des habitants,  à une démarche participative dans l’élaboration du projet d’animation globale (habitants, usagers, professionnels, partenaires) et la formalisation des modes de participation effective des habitants et des modalités de gouvernance de la structure. 

ANNEXE  : Extraits d’une circulaire CNAF du 20/06/2012

Où l’on peut découvrir que le « social » mérite d’être vu lui aussi comme une « domaine d’excellence »  !

Animés par une équipe de professionnels et de bénévoles, l’objectif global des centres sociaux est de rompre l’isolement des habitants d’un territoire, de prévenir et réduire les exclusions, de renforcer les solidarités entre les personnes en les «intégrant» dans des projets collectifs, leur permettant d’être acteurs et d’assumer un rôle social au sein d’un collectif ou sur le territoire.

  • Organiser une fonction d’accueil et d’écoute des habitants-usagers, des familles et des groupes informels ou des associations
  • Assurer une attention particulière aux familles et aux publics fragilisés, et le cas échéant leur proposer un accompagnement adapté
  • Développer des actions d’intervention sociale adaptées aux besoins de la population et du territoire
  • Mettre en œuvre une organisation et/ou un plan d’actions visant à développer la participation et la prise de responsabilités par les usagers et les bénévoles
  • Organiser la concertation et la coordination avec les professionnels et les acteurs impliqués dans les problématiques sociales du territoire et / ou sur leurs axes d’intervention prioritaires.

Les centres sociaux sont aussi fortement invités à développer un projet «familles» visant à répondre aux problématiques familiales du territoire, et à soutenir tout particulièrement les parents dans leur rôle éducatif.

Par leur position ils constituent des relais efficaces des dispositifs de soutien à la parentalité, en particulier, les réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents et les contrats locaux d’accompagnement à la scolarité.

(…)

L’agrément du projet social est apprécié par la Caf selon une liste de critères institutionnels, mesurés par des indicateurs définis localement

L’agrément du projet social des centres sociaux et des espaces de vie sociale est de la responsabilité du conseil d’administration de la caisse d’allocations familiale, instance politique de la Caf.

 Pour agréer un projet social, la Caf mobilise un socle de critères :

  1. le respect d’une démarche participative dans l’élaboration du projet d’animation globale (habitants, usagers, professionnels, partenaires) ;

  2. la formalisation des modes de participation effective des habitants et des modalités de gouvernance de la structure ;

  3. la pertinence des axes prioritaires et des objectifs généraux au regard des problématiques repérées dans le diagnostic social ;

  4. la cohérence entre le plan d’action et les axes prioritaires et objectifs généraux ;

  5. la faisabilité du projet social et la capacité technique, financière et budgétaire de la structure ;

  6. l’accessibilité (ouverture à tous, accueil des personnes handicapées, horaires, tarification, etc.) et l’effectivité de la fonction accueil dans le fonctionnement quotidien de la structure ;

  7. l’existence d’actions intergénérationnelles, d’actions favorisant la mixité des publics et d’actions spécifiques pour les familles et les publics vulnérables ;

  8. pour les centres sociaux, le niveau de qualification et le temps de travail du directeur.

L’exercice de la fonction de directeur d’un centre social nécessite une qualification de niveau II des carrières sociales, de l’animation sociale, du développement local, et/ou de l’ingénierie sociale, ainsi que des compétences avérées sur les principaux domaines d’activités du management de ce type de structure : la conduite de projet dans un environnement complexe, l’animation du partenariat, de la vie associative et du bénévolat, la gestion des ressources humaines et la coopération des bénévoles, la gestion financière et administrative.

La direction d’un centre social nécessite un équivalent temps plein. Selon les contextes locaux, notamment en milieu rural, la direction du centre social pourra être partagée entre directeur et adjoint. Ce critère est laissé à l’appréciation de la Caf.

Un centre social peut également solliciter un agrément pour son projet « familles ». Les critères suivants sont alors mobilisés :

  1. la cohérence entre les problématiques familiales repérées et les objectifs généraux des actions collectives familles prévues ;

  2. le respect d’une démarche participative s’appuyant sur les compétences des parents et des enfants ;

  3. l’inscription et l’articulation du projet « familles » avec le projet d’animation globale et la vie sociale sur le territoire ;

  4. la qualification du référent famille. Le référent doit consacrer au moins un mi-temps à cette activité et être en possession d’un diplôme de travail social de niveau 3.

Concernant la qualification des personnels, en l’absence du niveau de diplôme souhaité, la Caf a la possibilité de prendre en compte un niveau de diplôme immédiatement inférieur associé à une expérience professionnelle garantissant des compétences professionnelles indispensables et accompagnée de perspectives de formations lors de la prise de fonction.

Sauf situation particulière, la Caf sera attentive à ce que le niveau de qualification et le temps de travail du directeur soient adaptés au projet social de la structure.

La Caf associera à chaque critère les indicateurs qui lui sembleront pertinents pour apprécier le projet social dans le contexte de la structure et de l’environnement local. Toutefois, le niveau d’exigence sera adapté pour les projets sociaux des espaces de vie sociale qui, le plus souvent, fonctionnent exclusivement avec des bénévoles.

Selon les spécificités du territoire et du partenariat, des dispositions particulières pourront être adoptées localement par chaque conseil d’administration, elles seront formalisées dans le cadre du règlement intérieur d’action sociale de la Caf.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s